French (Fr)English (United Kingdom)Bichelamar (Vanuatu)
vous êtes ici: Accueil Culture Concert de Vanuella et bal populaire du 14 juillet
Concert de Vanuella et bal populaire du 14 juillet

 



La belle et talentueuse musicienne française Vanuella Watt se produit à l’Alliance française pour un Concert-Bal populaire ce vendredi 14 juillet à 20h. Le DJ Franck anime également la soirée.
Le concert est parrainé par l'ambassade de France, Aircalin et Vila Distribution.
Entrée libre et gratuite.


Elle chante également au restaurant Tamanu on the Beach (White sands) le samedi 15 à partir de 17h30.
Dîner sur réservation.


Fille du célèbre sculpteur mélanésien Emmanuel Watt, la diva du Pacifique nous parle du Vanuatu et de sa musique.

 Vanuella, pouvez-vous nous dire d’où vous venez ?

- Vanuatu, Nouvelle-Calédonie et France

 

Vous sentez-vous chez vous au Vanuatu ?

- Oui. J’ai grandi au Vanuatu comme tous les enfants de là-bas, au bord de l’eau et dans la nature.

 

Quelles sont les musiques qui ont bercé votre enfance ?

- La musique classique ! Car ma maman était professeur de piano en musique classique.


Vous êtes auteur, compositeur et interprète. Comment définiriez-vous votre musique ?

- Je définis ma musique comme moi : métissée. Avec des couleurs musicales, un style, mélangés. Un mélange de sons du Pacifique avec des arrangements modernes.

 

Quelles influences du Pacifique et/ou d’ailleurs peut-on retrouver dans votre musique ?

- On peut retrouver dans ma musique un mélange de rythmes Océaniens et Occidentaux, un mélange dans les arrangements musicaux aussi, à la fois Pacifiques, Tropicaux et Occidentaux. Par exemple « Cœur grenadine », « Soleil », « Les recettes », « Oceania », etc. J’essaie toujours de mélanger les sons, l’atmosphère musicale de mes chansons. Quand je produis une chanson, j’aime penser qu’elle fait voyager les auditeurs.

 

Vous chantez régulièrement à plusieurs endroits du globe et notamment dans le Pacifique. Qu’est-ce qui vous donne envie de jouer au Vanuatu ?

- Les gens et la lumière qu’ils ont dans leurs yeux, et leurs sourires ! Et puis au Vanuatu, on peut chanter en anglais, en français etc. C’est ce qui fait la richesse du peuple Vanuatais : ils parlent plusieurs langues, connaissent les différentes cultures.

 

Est-ce pour vous quelque chose de particulier que de jouer pour la fête du 14 juillet à Port-Vila?

- Oui. C’est la promotion de langue et la culture française. Le français est une langue tellement poétique et très riche. C’est faire rayonner, mettre en lumière, la culture française à travers le monde, et notamment dans ce petit paradis du monde.

 

Vous animerez un atelier de chant avec les enfants le mercredi 13 juillet à l’Alliance française. Est-ce important pour vous de transmettre votre savoir aux plus jeunes ?

- Les enfants sont l’avenir de ce monde. La musique rassemble tout le monde, elle est un moyen de communication puissant, un moyen de s’aimer, de partager. Je trouve ça magique. Il n’y a rien de plus important que les enfants dans ce monde, et rien de plus merveilleux que des enfants qui chantent. Leur transmettre mon savoir, c’est leur donner des petites ‘graines’ qu’ils sèmeront eux-mêmes demain, pour construire leur futur.