French (Fr)English (United Kingdom)Bichelamar (Vanuatu)
You are here: Home Peinture Michoutouchkine Nicolaï
Michoutouchkine Nicolaï

Etabli au Vanuatu depuis 1961, Nicolaï MICHOUTOUCHKINE a marqué de façon vivace et durable la vie artistique et culturelle de l'archipel.
Artiste de renommée internationale, d'origine russe et né en France, Nicolaï MICHOUTOUCHKINE vient de décéder le 2 mai 2010 à Nouméa à la suite d'une maladie.

Michoutouchkine

Nicolaï Michoutouchkine
Né en 1929 à Belfort, France

Sa vision de l'art vanuatais et mélanésien
"Les leaders de l’indépendance n’ont que très peu mis la pratique artistique sur le devant de la scène. Heureusement, des espaces d’expositions sont apparus peu à peu et ont permis le développement d’activités parallèles. Ce furent des éléments déterminants de l’essor artistique contemporain du Vanuatu. Les premières expositions regroupaient plusieurs associations, puis peu à peu des divergences sont apparues et chacune s’est mise à organiser ses propres expositions. Autrefois n’importe qui ne pouvait pas faire ce qu’il voulait, il y avait un très fort contrôle notamment de la part des autorités coutumières. Avec les premiers professeurs d’arts plastiques, une génération d’artistes a pu être éveillée et la création artistique a démarré au Vanuatu."
michoutouchkine 1
Son inspiration
"Je suis tous les jours subjugué par la beauté du Vanuatu, la nature, les gens, le côté traditionnel. Je suis fortement inspiré par ce pays dont je suis tombé amoureux et je lui rends par la création, et ce tout en me faisant également plaisir à moi même. Je suis également fasciné par la multitude de talents dans les îles de ce pays. Malheureusement, certains talents se sont éteints, absorbés par la vie".

michoutouchkine 2

L'artiste
Voyageur, artiste et collectionneur, Nicolaï Michoutouchkine arrive dans le Pacifique en 1957 et s’installe à Nouméa où il ouvre une galerie d’art ouverte aux jeunes artistes de la région. Il visite le Vanuatu en compagnie d’Aloï Pilioko en 1961 et répond positivement à la proposition d'un mécène résident lui proposant d’installer son port d’attache dans la propriété d'Esnar, près de Port-Vila. Les deux partenaires vont y entreposer peu à peu des objets traditionnels rapportés de leurs périples dans toute l’Océanie et constituer ainsi, sous le nom de “Fondation Michoutouchkine & Pilioko pour la préservation des valeurs artistiques”, une collection riche de plusieurs centaines de pièces. A partir de 1974 et pendant quinze ans, il entreprennent une série d’expositions dans les grandes villes du monde comme Paris, Moscou, Djakarta ou Sydney. En 2007, à l'occasion d'une exposition, le Centre Culturel Tjibaou a célébré le cinquantenaire de l'arrivée de Michoutouchkine dans le Pacifique.



"Extrait de Rus Blong Tumoro, Editions Alliance française du Vanuatu"