French (Fr)English (United Kingdom)Bichelamar (Vanuatu)
vous êtes ici: Accueil Culture Les invités de Pirogue 2017
Les invités de Pirogue 2017
 

Pirogue 2017, Salon du Livre de Port-Vila, se tient à l'Alliance française du 26 au 29 avril.

Pirogue propose des rencontres avec des auteurs, des artistes et des professionnels du livre...
Pirogue est organisé par l'Alliance française de Port-Vila dans le cadre de la convention de Coopération régionale Vanuatu/ Nouvelle Calédonie / France avec le soutien de la Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie, du Poemart, d'Aircalin, la Province Sud et de l'Ambassade de France au Vanuatu.

Pour prendre connaissance du programme, cliquez ici.

Ci-dessous, retrouvez les portraits des invités de Pirogue 2017 (liste non exhaustive).


Noëlla Poemate
Noëlla Poemate a grandi à Baco en Nouvelle-Calédonie.
Écrire lui semble être un don mais ce n'est que lorsqu'elle devient professeure de français au collège de Tiéta à Voh en 2006 (Nord de la Nouvelle-Calédonie) qu'elle en prend réellement conscience. Aussi partage-t-elle son temps entre l'éducation des jeunes de son pays et son amour des mots ; elle a mis en place au sein de son collège un atelier de littérature où elle tente de transmettre sa passion à ses jeunes élèves.
Écrire est aussi l'occasion de rendre hommage à ses grands-parents, Alphonse et Madeleine Poemate, qui l'ont aidée à grandir et ont fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui : une jeune femme indépendante, fière de ses origines. Puisant l'inspiration dans ses souvenirs, dans son environnement, elle donne à certains de ses personnages les traits des membres de sa famille.
Noëlla Poemate a participé au recueil de nouvelles « Nouvelles calédoniennes » au côté de plusieurs autres auteurs de Nouvelle-Calédonie.
Sa dernière nouvelle « Je suis un enfant de la rivière » est publiée en 2016.

Livre disponible à la bibliothèque de l’Alliance Française et en vente: « Nouvelles calédoniennes » (2200 vt)


Frédérique Viole

Née au Maroc, Frédérique Viole passe son enfance à l’île de La Réunion avant d’entrer en pension en France. C’est à 15 ans qu’elle met la première fois les pieds dans le Pacifique en rejoignant ses parents en Nouvelle-Calédonie. Elle étudie au lycée Lapérousse. Maintenant installée à Nouméa avec sa famille, Frédérique Viole profite d’être dans le Pacifique pour le parcourir.
Elle publie 2 livres : « Dors, petit Sam ! » en 2012 ainsi que « Narafala » en 2014, un recueil de nouvelles qui témoigne de ses liens forts avec le Vanuatu. Frédérique Viole a également participé à la réalisation du conte pour enfants « Nimüre, l'igname du chef ».

Livres disponibles à la bibliothèque de l'Alliance Française et en vente:
- « Dors, petit Sam ! » à 900 vt
- « Narafala » à 2 400 vt
- « Nimüre, l'igname du chef » à 2 500 vt

Simane
Etant plus jeune, la danse lui a permis « de poursuivre un objectif et d’éviter les ennuis ». Slam, danse, break et comédie, aujourd’hui Ludovic “Simane” Wenethem est un artiste complet, investi à la fois dans ses créations et dans son travail d’accompagnateur jeunesse.
Inexorablement, il revient sur les traces de sa culture laissée à Lifou en 1993, lorsque sa famille déménage à Nouméa. « Ma base, c’est la danse traditionnelle kanak. Mon grand frère, Sylvain, était danseur et je voulais faire comme lui... En mieux ! » Pour cet artiste, la danse est « une excuse pour un retour à la tradition et à ses valeurs ». En 2005, les jeunes de Tuband, demandent à la mairie de Nouméa la création d’un lieu dédié à la culture hip-hop, Simane s’investie alors dans ce projet. « Au début, c’était Sylvain le moteur. Et il est parti en Métropole. D’un coup, j’ai été propulsé pour prendre sa suite et on a abouti à la création du Rex. » Nouvel engagement depuis 2010 au collège de Rivière-Salée : un rôle d’accompagnateur d’éducation. En 2011 et 2012, un Simane d’à peine 25 ans emmène une trentaine d’élèves en Nouvelle-Zélande pour la création d’un spectacle de cirque/slam.
En 2009, Simane est à l’initiative du spectacle Jet mot : handicapable, qu’il travaille avec son jumeau. L’enfant de Lifou est aussi devenu comédien, quand il a participé à la fiction documentaire Walpole en 2010.
En 2016, Simane participe à un recueil de textes des principaux slameurs de Nouvelle-Calédonie : « Petite anthologie du slam en Nouvelle-Calédonie



Marc Trillard
Marc Trillard, né à Baden-Baden en 1955, est un écrivain français. Il est l'auteur d'une douzaine de romans ou récits de voyages. Il publie ses contributions dans différents titres de la presse écrite française. Il est aussi auteur de documentaires pour la radio (France Culture) et pour la télévision (France 3). Il s’est installé aux Philippines en 2012.
Marc Trillard reçoit le prix Interallié en 1994 pour « Eldorado 51 » ainsi que le prix Louis Guilloux en 1998 pour « Coup de lame ».
Son dernier roman, « L'anniversaire du roi » a paru en 2016.



Vincent Vuibert
Vincent Vuibert est né à Rethel, dans les Ardennes. Il arrive très jeune avec sa famille en Nouvelle-Calédonie. Il poursuit sa scolarité à Nouméa, dans plusieurs collèges de la ville, puis au lycée Jules-Garnier. Il s’inscrit en anglais à l’université de Nouvelle-Calédonie et se passionne pour la littérature américaine. Sa licence en poche, il travaille comme enseignant, essentiellement en province Nord. Décidé à reprendre ses études, il s’inscrit en 2004 en master d’anglais et découvre les littératures post-coloniales. À partir de 2005, il s’investit dans la scène hip-hop néo-calédonienne avec le collectif Dusty D.
Il reçoit le prix Michel-Lagneau du premier roman à l’unanimité du jury. À 33 ans, Vincent Vuibert bouscule la littérature calédonienne avec « Chroniques de la mauvaise herbe », une peinture sociale brillante sur les errances de la jeunesse nouméenne.

Livre disponible à la bibliothèque de l'Alliance Française et en vente (1 900 vt).

Ykson
Tout droit venant de Lifou, l’auteur-compositeur et interprète Ykson est de retour au Vanuatu.
Depuis 2008, l’artiste connaît un véritable élan dans sa carrière. C’est cette même année qu’il se produit seul aux Francofolies de La Rochelle en France mais aussi en faisant la première partie d’artistes internationaux comme Mika, The Do ou encore Yelle.
Suite à cela, il continue ses concerts à l’étranger, notamment dans des festivals à La Réunion et en Australie, devenant ainsi un artiste incontournable de la scène musicale kanak.
Ykson ne s’arrête pas à la musique et étend ses talents à l’art graphique, à l’audiovisuel, au dessin, à la poésie, et même à l’écriture comme le prouve la récente sortie d’un conte pour enfants, « Aji et le soleil».

Livre disponible à la bibliothèque de l'Alliance Française et en vente (2 000 vt).



Roger Atikpo
Roger Atikpo est né en 1970 à Lomé, au Togo, dans le quartier Kodjoviakopé où il a effectué ses études primaires et secondaires. Il connait une enfance difficile et grandit à la charge de sa mère avec le soutien de ses frères. Il découvre sa passion pour l’art de la scène en 1987 alors qu’il assiste à un spectacle de contes organisé à l’institut Goethe.
Conteur, comédien, metteur en scène, chanteur, musicien, il pratique la kora ainsi que les flûtes traditionnelles et modernes. Il a été sacré meilleur comédien et metteur en scène en 1995 et 2003 au FESTHEF et en 1994 par le Ministère des Arts et du Spectacle à Lomé.
Le spectacle de contes de Roger Atikpo aura lieu le jeudi 27 avril à l’Alliance Française à 17h30.

Paul Tavo
Né à Mallicolo en 1983, d’un père originaire de Lamap et d’une mère de Paama, Paul Tavo grandit dans la baie de Port-Sandwich jusqu’à son départ pour la capitale en 1996 où il entreprend ses études. Paul Tavo a fait ses études au collège de Montmartre avant de passer son Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) au lycée Antoine de Bougainville en 2003. Il obtient une licence de Lettres modernes à l'Université de Nouvelle-Calédonie en 2006. Il est également titulaire d'un Master de Littérature comparé obtenu à l'Université d'Aix-en-Provence en 2013.
Passionnée depuis son adolescence par la littérature française et progressivement par la poésie, il est influencé par diverses lectures: Hugo, Balzac, Rousseau, Rimbaud, Verlaine, et surtout Shakespeare et Baudelaire.
Dès son entrée à l’université, Paul commence à rédiger ses premiers poèmes. C’est durant un échange universitaire de six mois à l’Université d’Adélaïde en Australie que l’écriture devient une véritable passion, une évidence pour décrire et cristalliser des émotions contradictoires.
En juin 2011, il participe à l'opération culturelle et scientifique Incantation au Feu des Origines et devient le premier artiste au monde à créer et déclamer un poème au bord du cratère d'un volcan en activité, le Yasur.
« L’âme du kava », ouvrage paru en août 2011 aux Editions Alliance française du Vanuatu, compile différents poèmes écrits à des époques différentes entre 2006 et 2010. En 2015, l'Alliance française publie le premier roman de Paul Tavo: « Quand le cannibale ricane ».

Livres disponibles à la bibliothèque de l’Alliance Française et en vente :
- « L’âme du kava » à 700 vt
- « Quand le cannibale ricane » à 2 900 vt

Marcel Melthérorong
Né en 1975 en Nouvelle-Calédonie au sein d'une famille vanuataise émigrée, Marcel Melthérorong fait ses études à Bourail avant de quitter le Caillou pour retrouver ses racines en 1994. À son arrivée au Vanuatu, il ne parle ni le bichelamar ni la langue de Vao, le village de ses ancêtres à Mallicolo. Il se sent déraciné et entreprend alors une initiation linguistique et culturelle.
Au début des années 2000, il est recruté par le Centre Culturel du Vanuatu pour gérer durant deux ans un programme destiné aux jeunes. Il contribue en 2007 à la coordination des Premières Rencontres de la Francophonie, en 2008 à l’organisation des Premières Assises des Arts Océaniens et celles du 3ème Festival National des Arts. Il crée le Premier Festival des Arts de la Parole, et intervient depuis pour l’Alliance française dans la coordination d’événements culturels et artistiques d’envergure. Parallèlement, il crée avec Monika Stern, une ethnomusicologue française, un centre musical, Tura Nambe.
En 2007, il écrit son premier roman, Tôghàn, publié aux éditions Alliance française du Vanuatu. Il s’agit du premier roman à avoir été écrit par un auteur vanuatais.
Marcel est remarqué en 2007 par Jean-Marie Gustave Le Clézio. Pour le Prix Nobel de littérature, « avec Marcel Melthérorong, la famille de la littérature francophone s’enrichit d’une voix nouvelle, originale… ». Tôghàn a été réédité en 2009 avec un avant-propos de Jean-Marie Gustave Le Clézio. Nagaemas, le second roman de Marcel, est paru en 2013.

Livres disponibles à la bibliothèque de l’Alliance Française et en vente :
- « Tôghàn » à 1 000 vt
- « Nagaemas » à 1 000 vt

Jean-Pierre Cabane
Jean-Pierre Cabane est né en 1940 en Algérie. Après avoir suivi des études universitaires de Lettres Classiques à Grenoble, il a enseigné dans de nombreux pays, et tout particulièrement dans le Pacifique Sud. Jean-Pierre Cabane a découvert la tradition ancestrale des dessins sur sable lors d’un premier séjour au Vanuatu en tant qu’enseignant formateur. Il a publié de nombreux articles sur les dessins sur sable ainsi qu’un ouvrage « Ululan, les sables de la mémoire » (Editions Grain de Sable) en 1997. L’Alliance Française a édité son dernier ouvrage « La parole des sable – Dessins sur sable du Vanuatu ».

Livres disponibles à la bibliothèque de l’Alliance Française et en vente :
- « Ululan, les sables de la mémoire » à 700 vt
- « La parole des sable - Dessins sur sable du Vanuatu » à 2 500 vt

Anne-Cerise Luzy
L'Opale de Feu est son premier roman, directement issu de ce qui a nourri son imaginaire depuis son enfance.
Du moment où elle a su lire, elle a toujours eu un livre dans les mains, essentiellement dans les littératures de l'imaginaire : contes, fantasy, science-fiction... Ses films de prédilection lorsqu'elle était petite étaient L'Histoire sans fin, Princess Bride, Willow...
Aujourd'hui maman de trois enfants instruits en famille qui ont hérité de ses goûts, et ayant envie de s'exprimer au niveau artistique,elle a choisi d'écrire pour eux avant tout. C'est ainsi qu'elle a créé un monde où l'héroïne est accompagnée d'un chat, comme dans sa vie réelle ! Elle a souhaité à travers ce récit permettre à sa fille de s'identifier et de grandir avec l'héroïne.