French (Fr)English (United Kingdom)Bichelamar (Vanuatu)
vous êtes ici: Accueil Photographie Guiomar Odile
Guiomar Odile

La Fondation Alliance française a organisé la première édition de son concours photo international en 2010, sur le thème « Avoir 20 ans en l’an 2000 ». Devant le succès rencontré, la Fondation, sise à Paris, a décidé de renouveler cette action et ouvert un nouveau concours en 2011, sur le thème «Planète Femmes». Au Vanuatu, l’Alliance française a suivi le mouvement avec le concours «Femmes du Vanuatu».

Femme du Middle Bush

La lauréate du Concours 2011, Odile Guiomar s'exprime:


«Planète Femmes», des photos de femmes de tout âge, en diverses situations, le sujet était riche et attirant… D’autant qu’ayant eu la chance de sillonner l’archipel vanuatais au cours des dernières années, dans le cadre d’une étude sur l’artisanat, j’ai eu la possibilité de rencontrer de nombreuses femmes, détentrices des objets usuels qui faisaient l’objet de ma recherche, qui me permirent de vivre des situations uniques et de prendre des photos de leur vie quotidienne.


Le concours ouvert, je triais donc mes photos…
Celles d’un voyage à Tanna, pour effectuer des relevés sur les plantations de café et le traitement des grains, au cœur de l’île, dans le Middle Bush. Les villageoises passaient leurs soirées à torréfier le café, avant de le moudre pour le vendre aux voisins le lendemain matin, dans la cuisine éclairée des lueurs du feu de bois où mijotaient les « simbolo » (préparation culinaire à base de tubercules enroulés dans des feuilles de chou kanak). Une femme s’occupait uniquement du moulin à la lueur d’une bougie tremblotante, et je passais plusieurs heures, soir après soir, à cadrer et prendre cette image, d’un travail simple et nécessaire.

Maria, femme d'Ambae

Il fallait deux photos pour participer, je continuais donc ma sélection et retrouvais une série de photos réalisée sur l’île d’Ambae, avec une vieille dame, la dernière des femmes tatouées de l’île. Une légende existe sur ces femmes au corps recouvert de tatouages: l’une d’entre elles aurait disparu dans le bush pendant plusieurs lunes avant de revenir au village, entièrement tatouée, pour annoncer à son père et aux anciens qu’elle était « prête » pour le mariage. Et la vieille dame était là devant moi, des tatouages visibles sur les jambes, les bras… elle me raconta son mariage de jeune fille mélanésienne du début du siècle, soumise à la coutume de ses pères. Et se levant d’un seul élan, elle enleva sa blouse de sage grand-mère pour apparaître dans sa splendeur de femme, au corps entièrement tatoué, légende vivante. Sa fille, présente lors de l’entrevue, alla couper une palme en forme d’éventail et chercher une natte rose de cérémonie, et aidant la vieille dame à enrouler la natte autour de son corps, elle lui tendit les éléments de la coiffure de noce, alors, pleine de respect pour la coutume, cette femme et le poids du passé, j’appuyais sur le déclencheur pour une photo qui allait gagner le concours, je ne le savais évidemment pas à l’époque…Je remercie ces femmes vanuataises qui m’ont permis de prendre ces images et je suis contente de faire connaître la beauté du Vanuatu, ses coutumes et son style de vie."
Pois et plumes/ Anne Carré Marché/ Anne Carré
Toka/ Damien Fougerolles

Les gagnants du concours Planète Femmes Vanuatu sont :  
1er : Odile Guiomar
2e : Anne Carré
3e : Damien Faugerolles
Ce concours a été organisé par l’Alliance française de Port-Vila avec le parrainage de Ratua Private Island, la Banque BRED, Top signs, Vanuatu Infos et le soutien de IT City.

Ces photos ont été exposées durant la Journée de la Femme et  les Jardins Francophones 2012